COMMENTAIRES

member Cecile a écrit le 28 Apr 2010 à 07h02 :

Un peu perdue dans les personnages (qui est-ce qui parle au nom de "Je", Joe ?) et les couleurs de voiture, donc je dirais texte bien déroutant mais bien réussi je trouve.

member paul a écrit le 28 Apr 2010 à 08h27 :

merci du commentaire c'est Bien Joe qui est "je", et les couleurs changeantes sont là pour dérouter mais aussi pour expliquer que tout cela se passe "dans sa tête"

member EVELYNE BERT a écrit le 28 Apr 2010 à 10h29 :

Oui c'est marrant... d'user et abuser de la réalité qui fiche le camp.
Style envolé, qui jurant avec l'objet du désir-soit tuer-crée le décalage et c'est drôle. en court-métrage, non ? A PLU... A QUI ? ...A M' à plus...S
EVELYNE


member Roseline a écrit le 29 Apr 2010 à 14h30 :

Très bien trouvé ce jeu infini avec les couleurs supposées ou réelles de la voiture, la personnalité de Victor et celle, si frêle, malgré son obsession de meurtre, du pauvre Joe.





Ajoutez un Commentaire







icone loupe Rechercher sur le site :

newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter !

Et soyez informés des nouvelles en ligne.


Editions numériques

schizophrénie  schizo  écriture  littérature  nouvelles  fiction  culture  auteur  psychanalyse  écrivain  psychiatrie  hallucination  science-fiction  thriller   édition   délire   paranoïa   psychopathe   roman   contribution